Archives pour la catégorie Non classé

Conférence de Karin HELMS à l’ULB Archi

info reçue de Didier VANCUTSEM :

7 le décembre 2017 , de 18.30 – 20.00h, à l’ULB Faculté Architecture

Place Flagey Bruxelles

Conférence de Karin HELMS à propos du futur des paysages culturels européens et l’avenir de la profession d’architecte du paysage en France et en Europe

Karin HELMS est Professeur à l’Ecole Nationale Supérieure de Paysage Versailles et membre de l’agence TER

 
Descriptif en anglais:
Europe’s cultural landscapes are under pressure due to economic and social developments – and more recently due to a much faster pace of climate change than in the past.
As a landscape architect I work with local actors or students to imagine their futures.
My contribution to the topic has been to use design to draw up a proactive strategy for preparing future changes, transformations, an acceptance of disappearances and the integration of new artefacts in large cultural landscapes.
The method draws on tacit knowledge and interpretative landscape reading to develop a 5- step method- The research methodology involved a self-conducted project in Northern Normandy with local actors and administrative as well as reflecting on various teaching experiences during different European workshops.
My contribution to the discipline is to highlight two factors – the role of a facilitator in designing large landscapes for and with locals and the testing of a tool used to activate landscape processes on a large scale. 
les conférences sont gratuites

info de Didier Vancutsem

Conférence de Pere Sala i Marti à l’ULB info de Didier Vancutsem

Conférence  :  Observatoire du Paysage de Catalogne

30 Novembre 2017   18.30 – 20.00    à l’ULB Faculté Architecture Place Flagey Bruxelles

Conférence de Pere Sala i Marti

Directeur, Observatori del Paisatge de Catalunya

 

 

Dans le cadre des travaux de préparation à l’élaboration du premier Observatoire du Paysage de la Région Bruxelloise à l’horizon 2018 pour la Biennale du Paysage Bruxelles, nous sommes heureux de vous inviter à la conférence de Pere Sara i Marti, Directeur de l’Observatoire du Paysage de Catalogne, Barcelone.

Il nous montrera le contexte, les fonctions, défis et les activités de l’Observatoire de Paysage de Catalogne.
les conférences sont gratuites

info de Didier Vancutsem

Léopold II « roi jardinier » ou « vandale destructeur » ? … au CIVA par Odile DE BRUYN

Léopold II « roi jardinier » ou « vandale destructeur » ? Les réactions positives et négatives à l’« haussmannisation » de Bruxelles en matière d’espaces vert

Le 27 janvier 2015 à 19h30 au CIVA rue de l’Ermitage, 55 – 1050 Bruxelles

par Dr. Odile DE BRUYN (Espaces Verts & Art des Jardins

A l’initiative du roi Léopold II (1835-1909) qui rêvait de faire de Bruxelles « la capitale, le centre de l’Empire belge » et de l’élever au rang de la ville de Paris, une série d’importants travaux urbanistiques et paysagers furent entrepris (aménagement de grands espaces verts publics, …).

Cette « haussmannisation » de Bruxelles fut accueillie favorablement et, aujourd’hui encore, dans l’historiographie belge, le souverain est qualifié de « bâtisseur », d’« urbaniste », de « jardinier » voire présenté comme un visionnaire.

Cependant, dès les dernières décennies du XIXe et dans la première moitié du XXe siècle, des voix discordantes se firent entendre – notamment de la part d’hommes politiques tels que le bourgmestre de Bruxelles Charles Buls – qui mettaient en évidence les conséquences négatives de cette œuvre sur l’environnement : modification abusive des dispositions naturelles et « pittoresques » du terrain par d’importants travaux de déblai et de remblai, ainsi que de détournement et de « voûtement » de cours d’eau ; utilisation excessive de plantes exotiques

peu adaptées au milieu ; recours à un art paysager standardisé, conçu par des ingénieurs des ponts et chaussées et importé de France.

Léopold II était surnommé « roi bâtisseur » car il a mené à bien la transformation de lieux majeurs comme Bruxelles (Ostende, Ardenne, …). A Bruxelles précisément, il est à l’origine de l’édification des Serres Royales de Laeken, du Pavillon Chinois, de la Tour Japonaise, des Arcades du Cinquantenaire, du tracé de l’Avenue de Tervuren, de la construction du Musée Royal de l’Afrique Centrale, de la création de parcs publics (Parc Duden à Forest) et de la transformation du Palais Royal de la capitale.

by Gaspard JEDWAB

by Gaspard JEDWAB