Archives mensuelles : mai 2018

Des Jardins et des Livres : expo

Madame Odile De Bruyn vous annonce l’exposition qui se tient jusqu’au 9 septembre à la Fondation Martin Bodmer de Genève (Des jardins & des livres | Fondation Martin Bodmer). Elle a contribué au catalogue de cette exposition par la rédaction de deux notices.

expo du 28 avril 2018 au 9 septembre 2018

expo du 28 avril 2018 au 9 septembre 2018

L’exposition invite à la découverte d’un phénomène culturel de premier ordre : le va-et-vient entre le jardin et le livre, entre le livre et le jardin.

Il sera question de l’Eden, des jardins homériques, du jardin du Purgatoire, des jardins de Vénus et de la Vierge, du Songe de Poliphile en tant que pattern book du jardin européen, du Roland Furieux comme sous-texte du jardin de Bomarzo, d’un passage-clé de Paradise Lost comme point de départ de l’esthétique du jardin à l’anglaise, de la réception des Affinités électives de Goethe, et des visions, rêves et projets jardinistiques des grands écrivains.

L’exposition est conçue comme une déambulation permettant de découvrir l’univers fascinant du jardin dans les livres, à la fois en tant que lieu physique et construction intellectuelle.

L’ensemble couvre une période allant de la Babylone antique jusqu’à nos jours et présente, dans une perspective diachronique, les plus importants documents témoignant de l’intérêt pour les jardins à travers les genres (épopée, poésie, prose, théories scientifiques, manuels, etc.), les époques et les traditions nationales.

L’exposition présentera l’essor du « beau livre de jardin » comme nouveauté et comme point culminant de l’art du livre, dont des livres exceptionnels de par leur facture (qui représentent des jardins existants ou des projets de jardins), ainsi que des ouvrages injustement oubliés, comme le Fruit-Walls Improved du genevois Nicolas Fatio de Duillier.

Commissariat : Michael Jakob et Jacques Berchtold
Scénographie : Saskia Zurcher

 

Sécurisation d’un RAVeL

All-focus

FORMATION de l’IFAPME Braine-le-Comte : coupe de branches mortes surplombants le réseau RAVeL .

Lors de cet examen, les étudiants de dernières années devaient effectuer un taille au vert (taille raisonnée ou douce ayant pour objectif de couper le bois morts).

En plus des techniques de sécurités et du savoir-faire, il devaient considérer le RAVeL comme une serre (en pratique :  celui qui laissait tomber une branche sur le RAVeL ratait son examen).

Merci à l’équipe dirigée par l’arboriste Michel Carmiaux pour cette première.

 

Les allées, de la guerre à la paix – 12 et 13 novembre 2018

Madame Chantal PRADINES  vous informe de  l’organisation du premier colloque  international sur les allées en France !

le lien :

https://www.allees-avenues.eu/actualites/item/11-colloque-international-12-13-novembre-2018

logo Allées et Avenues

logo Allées et Avenues

Intitulé « Les allées, de la guerre à la paix »,  il éclairera, au lendemain du Centenaire de l’Armistice, un aspect culturel du patrimoine des allées largement ignoré en France et en Europe : les plantations d’allées mémorielles dans les pays du Commonwealth et en Italie à la suite de la Grande Guerre, plantations qui trouvent leurs racines dans les routes bordées d’arbres qui menaient aux champs de bataille.

Des intervenants d’Australie, NZ, USA, Canada, Italie etc, en particulier des membres du comité scientifique ICOMOS-IFLA, aborderont cet aspect historique.

 Mais le colloque se veut aussi résolument en prise avec le présent et l’avenir : il y sera question, avec des gestionnaires et des associations, des actions entreprises pour mettre en valeur ce patrimoine aujourd’hui. Surtout, en soulignant la capacité des allées à créer des liens, physiques et humains, qui dépassent l’espace et le temps, leur capacité à servir l’idée de cohésion et de paix, le colloque explorera et encouragera la mise en résonance de lieux par les allées et l’amorce d’une mise en réseau d’allées / d’acteurs, dans l’esprit d’un itinéraire culturel du Conseil de l’Europe. D’ailleurs, avant même que le colloque ait eu lieu, certains intervenants australiens ont déjà commencé une réflexion pour un rapprochement avec la France !

Bref, on ne parlera pas que d’histoire, mais aussi de bonnes pratiques de gestion, de tourisme, de plantations, de corridors etc.

LE SITE :  www.allees-avenues.eu